NEW START FERME SES PORTES.
rejoignez nous sur Heartbreaker : http://heartbreaker.desforums.net/
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Hunters. | Pv : Nuage Démoniaque.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MEMBRE ∞ army of me

avatar

messages : 249
date d'inscription : 16/07/2013
age : 18

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Hunters. | Pv : Nuage Démoniaque.   Mer 2 Oct - 16:46




Devoir. Obligation. Formalité. Nécessité. Comment le formuler ? Je devais enseigner. Apprendre des choses à un chaton. Apprendre à tuer, apprendre à éviter de se faire tuer. Apprendre à vivre. Apprendre à survivre surtout. Comment survivre ? Il faut être féroce. Loyal. Juste. Prêt à sortir les griffes. Sans pitié. Il faut avoir une mentalité de fer, des nerfs d'acier. Il faut un corps de métal. Il faut devenir froid, lointain et dur. C'est lorsque l'on devient comme cela qu'on commence à survivre. Mais pour vivre, il faut être gai. Joyeux. Heureux. Content. Il faut sourire, faire sourire, et sourire volontiers. J'étais dépassé. Devais-je apprendre à Nuage Démoniaque la vie ou la survie ? Il était plus facile de transmettre cette dernière. On ne la transmettait même pas : c'est l'environnement qui transformait. Par contre, on pouvait faire rire. On pouvait toucher cette corde sensible dont nous sommes tous dotés. On pouvait faire pleurer, réjouir, enchanter nos compagnons. Je devais donc apprendre cela à Nuage Démoniaque.

Mais dans toute part de vie, il y a aussi un morceau de survie.
J'avais réveillé le jeune mâle à l'aube. Ses yeux ambrés s'étaient entrouverts sur mon visage blanc. Nous étions si différents, rien que de physique. Il était noir comme la nuit. J'étais blanc comme la neige. Il avait des pupilles de soleil, les miennes étaient de nuage. Il avait toute sa vie en face de lui, la mienne se finirait certainement avant la sienne, tôt ou tard. Peut-être me pleurerait-il, je deviendrai poussière. Peut-être souhaiterait-il mon retour, je ne lui répondrai jamais. Comme l'avait fait Jolie Pluie.

Le feuillage des arbres dansait au-dessus de nos têtes. Les troncs murmuraient sur notre passage, comme si ils racontaient des histoires sur nous. J'avançai lentement, permettant à Nuage Démoniaque de me suivre sans peine. J'avais opté pour des chemins faciles d'accès. Nous montions désormais une petite pente herbue, avançant sur un petit sentier de terre tracé par les autres guerriers au fil du temps. Le jeune chaton paraissait émerveillé. Il découvrait la forêt. Je le guidai vers le sommet de la colline, et là je m'arrêtai face au lac, m'asseyant pour lui laisser le temps de découvrir cette grande étendue d'eau calme au milieu de laquelle s'élevait une île.

« Voici le Lac d'Azur. C'est notre principale source de poisson. Cet îlot que tu vois là-haut, c'est l'Île Enchantée. On l'appelle ainsi à cause du chant des oiseaux. Cette tâche grise à gauche, c'est la Rive aux Galets. Nous nous y rendrons ce soir pour nous reposer. Il est très agréable d'y faire un somme car le soleil a chauffé les pierres toutes la journée. Nous ferons le tour du territoire et des frontières demain. Il y a aussi d'autres endroits que j'aimerais te montrer. Pour l'instant, nous allons à la Dune Ensoleillée. Souvent c'est là qu'on entraîne au combat les apprentis, mais j'y énoncerai la théorie de la chasse. »

Très sobre et mathématique comme façon de parler. Je ne voulais pas me disperser. Je repris ma route, invitant Nuage Démoniaque à me suivre. Nous gagnâmes bientôt notre destination où je m'assis, prêt à commencer.



രരരരരര

Merci Gouttou, c'est splendide. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE ∞ army of me

avatar

messages : 35
date d'inscription : 22/09/2013
MessageSujet: Re: Hunters. | Pv : Nuage Démoniaque.   Ven 4 Oct - 20:40

Hunters.








"Parce que quelques fois, on se sent faible. Ce n'est pas qu'une impression. Nous sommes tous faibles. Tous. A notre manière. J'aimerai me tromper, mais il en est ainsi. S'il n'y a un jour, ne serait-ce qu'une personne en ce monde, ne s'étant jamais retrouvé seul, au fin fond de la nuit,  alors je serais le plus heureux des hommes."

Une boule de cendre trône ici. Toute petite, toute frêle. Recroquevillée, presque absente. Elle est là, au plein milieu, et pourtant, personne ne la voit. Personne n'y fait attention. Cette boule , oui, c'est toi; Patte... ou devrais-je dire, Nuage Démoniaque. Tu dors paisiblement, tellement bien que rien n'oserai déranger le rythme régulier de ta respiration; la danse de tes côtes s'élevant à chaque bouffée d'air ou encore la symphonie silencieuse de ton souffle; non, rien du tout. Pourtant, alors que tu dors de ton plus profond sommeil, la chaleur d'un corps accompagné d'un geste exerçant une légère pression sur toi te fais éclore les yeux. Tu entrevois un chat dune blancheur éclatante et ne comprends pas trop. Tu te rappelles alors de la veille. C'était ton baptême, je revois la lumière briller dans tes yeux. Tu étais si fier! Aujourd'hui, ton coeur emplis d'espoir s'en vide; car, impressionné par Ange Déchu, tu te rends compte, que le chemin qu'il te reste à parcourir est encore long...Oh oui, très long...

Alors que tu t'efforces de suivre à la trace ton aîné, une bourrasque de vent s'engouffrant dans ton pelage te fais ralentir. C'est la première fois que tu t 'éloignes tant de ta petite tanière. Les arbres te paraissent immenses, les herbes folles te semblent presque dangereuses et les rocs, très imposants. Petit imbécile, ce ne sont que des buissons, des jeunes pousses et des galets. Tu t'extasies tel une stupide femelle devant un champs de roses. Lèves la tête, et regardes. 

Une grande étendue d'eau s'offre à toi, juste là. Sa surface limpide brille, reflète les rayons du soleil. Ce voile de diamants t'émerveilles, si bien que tu en oublies ton mentor, s'étant posté quelques mètres plus haut. Idiot. Tu t'avances d'un pas sûr vers  ce lac qui t'intrigues plus qu'il ne t'impressionnes. Arrivé au bord de l'eau calme, ce miroir scintillant te renvoi ton reflet. Regardes toi. Tu es noir comme le néant, aussi sombre que l'ébène, un coffre ou règne l'ignorance et la stupidité. Mais si je te dis tout ça, c'est pour toi. Pour que tu réussisse. Pour que tu devienne quelqu'un. Bien sûr, tu ne me comprends pas, tu ne peux pas me comprendre. 

Au petit trot tu rejoins Enfin Ange Déchu. Celui ci t'avances : 

« Voici le Lac d'Azur. C'est notre principale source de poisson. Cet îlot que tu vois là-haut, c'est l'Île Enchantée. On l'appelle ainsi à cause du chant des oiseaux. Cette tâche grise à gauche, c'est la Rive aux Galets. Nous nous y rendrons ce soir pour nous reposer. Il est très agréable d'y faire un somme car le soleil a chauffé les pierres toutes la journée. Nous ferons le tour du territoire et des frontières demain. Il y a aussi d'autres endroits que j'aimerais te montrer. Pour l'instant, nous allons à la Dune Ensoleillée. Souvent c'est là qu'on entraîne au combat les apprentis, mais j'y énoncerai la théorie de la chasse. »


T'intimant de le suivre, il poursuit la route. Vous y voilà. La chasse, voilà un mot qui te met l'eau à la bouche. Tu n'es pas sevré depuis longtemps et, déjà, tu apprécies plus que tout la chaire de ces proies. Ange Déchu s'assoit, tu te places en face de lui avant de faire de même. Après avoir passé - comme à ton habitude - un coup de langue sur ta patte antérieure droit, tu l'interroge :


« Je suis prêt. Par quoi allons-nous commencer?»



Ton ton se fait sérieux et concentré, tu paraît calme, mais tes griffes labourent déjà la terre d'impatience. 


### words - for character - notes


template by tayisterriffic @ atf

രരരരരര

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE ∞ army of me

avatar

messages : 249
date d'inscription : 16/07/2013
age : 18

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Hunters. | Pv : Nuage Démoniaque.   Dim 6 Oct - 13:25




Il était petit. Haut comme deux pommes. Frêle et fin, comme fragile. On avait l'impression de pouvoir le casser d'un coup de patte. Son pelage soyeux de chaton flottait autour de lui, on aurait dit un petit nuage noir ébouriffé. Ses yeux dorés brillaient, impatients et intrigués. A cause à mon entraînement, sa grâce enfantine disparaîtrait et laisserait place à un corps musculeux et puissant.
Il était encore naïf et émerveillé de tout. Heureux de voir un papillon, euphorique de courir après une feuille écarlate. A cause de mon enseignement, il deviendrait mesuré. Heureux encore, je l'espère. Peut-être n'aurai-je pas réussi à aspirer totalement l'ivresse joyeuse de son jeune cœur.

A vrai dire, j'avais hâte de voir nos entraînements. J'avais hâte de lui apprendre ce que je savais, de le voir grandir, de le voir évoluer. Mais, Clan des Étoiles, pouvez-vous uniquement le protéger encore un peu ? Il n'a jamais ressenti ni la haine, ni le doute, ni le désespoir. Son âme est trop pure, son amour trop fort. Son être est empli d'amour. Un amour qui revient forcément à quelqu'un. Il aime le monde, il aime la vie, il aime la providence. Faites qu'elle soit généreuse et clémente.
Aussi, le jeune mâle s'assit face à moi, calme, et passa un coup de langue sur sa patte antérieur droite. Puis il releva la tête et planta ses yeux dans les miens, avant de déclarer, noble :

« Je suis prêt. Par quoi allons-nous commencer ? »

Je lui souris, essayant de paraître confiant. Mais tout en lui me déchirait, me brisait, me broyait. Il débordait d'amour. C'en était insupportable.

« Comme je te l'ai dit, nous commencerons par la chasse. Mais avant, laisse-moi te présenter nos voisins. La forêt est partagée en cinq territoires, attribués à cinq Clans. Celui des Océans, le nôtre, vit autour du lac. Nous sommes les plus à l'aise dans l'eau. Ensuite vient le Clan des Éclairs. Ils vivent dans les bois, et mangent des écureuils et des souris. Il y a aussi le Clan des Herbes, qui vit dans la lande et mange des lapins. Le Clan des Marais habite, et bien, les marais. Ne leur fais jamais confiance. Et pour finir, il y a le Clan des Nuages, qui habite au pied des montagnes et qui sont friands d'oiseaux. Nous nous rassemblons à toutes les pleines lunes pour nous échanger des nouvelles. Tu devras faire attention à ne rien leur révéler. Je te donnerai d'autres précisions, ne t'en fais pas. »

J'avais dit tout cela assez froidement.



[Désolée c'est court. c:]

രരരരരര

Merci Gouttou, c'est splendide. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE ∞ army of me

avatar

messages : 35
date d'inscription : 22/09/2013
MessageSujet: Re: Hunters. | Pv : Nuage Démoniaque.   Sam 19 Oct - 9:01

Hunters.








"Parce que quelques fois, on se sent faible. Ce n'est pas qu'une impression. Nous sommes tous faibles. Tous. A notre manière. J'aimerai me tromper, mais il en est ainsi. S'il n'y a un jour, ne serait-ce qu'une personne en ce monde, ne s'étant jamais retrouvé seul, au fin fond de la nuit,  alors je serais le plus heureux des hommes."

« Comme je te l'ai dit, nous commencerons par la chasse. Mais avant, laisse-moi te présenter nos voisins. La forêt est partagée en cinq territoires, attribués à cinq Clans. Celui des Océans, le nôtre, vit autour du lac. Nous sommes les plus à l'aise dans l'eau. Ensuite vient le Clan des Éclairs. Ils vivent dans les bois, et mangent des écureuils et des souris. Il y a aussi le Clan des Herbes, qui vit dans la lande et mange des lapins. Le Clan des Marais habite, et bien, les marais. Ne leur fais jamais confiance. Et pour finir, il y a le Clan des Nuages, qui habite au pied des montagnes et qui sont friands d'oiseaux. Nous nous rassemblons à toutes les pleines lunes pour nous échanger des nouvelles. Tu devras faire attention à ne rien leur révéler. Je te donnerai d'autres précisions, ne t'en fais pas. »

Tu reste là un instant, les yeux grands ouverts. Tu avais déjà entendu parlé de cette histoire, plusieurs Clans, plusieurs modes de vie, mais on ne s'était jamais étendus sur le sujet avec toi. Tu te rends compte que le monde est alors plus grand que ta pouponnière que tu viens de quitter. Oh oui crois-moi. Le monde, je l'ai vu, je l'ai traversé.Le monde est grand, dangereux, intriguant, magique, merveilleux, cruel et sans pitié. L'heure viendra où un jour, tu partiras toi aussi.Je le sais, je le sens. Un jour, tu partiras à la découverte de nouveaux horizons, de nouvelles terres et de nouvelles cultures bien différentes des vôtres. au fond, dis-toi que vos histoires de Clan et de frontière sont futiles. Des petites querelles à propos d'un stupide mur invisible franchit. Tu verra qu'il existe, en ce monde, de réels problème. Vos histoires sont stupides et n'ont pas raison d'être. Rends-toi compte qu'autour de toi, bien plus loin, ou encore plus près, se passent des horreurs, des monstruosités dont personne voudrait entendre parler. Et pourtant, elles sont là. Mais enfin, tu es encore jeune. Et si croire qu'une frontière franchie est un problème, peut t'aider à grandir, alors crois-le. Mais pas trop longtemps, où tu deviendras stupide et sans intérêt. Ne devient pas stupide. J'y veillerais personnellement.


Ton regard admiratif se plonge dans celui de ton mentor et, comme seule réponse, tu hoche la tête. Tu te poses mille-et-une questions. Tu ne sais pas où tout cela va te mener. Mais tu sais une chose : ton destin n'est pas de devenir guerrier, chasser, combattre, chasser, dormir, chasser, manger, parler, dormir. Non. Tu ne te laisseras pas entraîner par ce quotidien qui t'ennuie déjà. Tu n'aimes pas les lois, tu n'aimes pas les obligations, mais tu hésites. Tu ne sais pas. Sauras-tu un jour? Probablement pas. Tu regardes autour de toi; tout te paraît si grand mais si petit à la fois. De la fourmi qui rampe à l'oiseau qui vole. Tu ne sait pas où te placer dans cette chaîne qui paraît si parfaite. Tu as beau y réfléchir, tu n'y trouves pas ta place. Tu sera sûrement cet élément perturbateur, qui fait que tout bascule; cette chose affreuse, qui bouleverse tout, qui sait? Tu repose tes yeux sur Ange Déchu, au regard si noble. Voilà un exemple pour toi, de modestie. Un exemple de tout. Il est là, sans être la, mais il s'occupe de toi. Oui, il s'occupe de toi. Et parfois, tu n'est pas facile à vivre. Alors, même si ce n'est pas facile, respectes-le, apprécies-le, aimes-le. 


Tu lui lance un regard déterminé, et je crois qu'il comprend. Tu es prêt. Tu l'as toujours été.


[vraiment désolé du retard...♥]


### words - for character - notes


template by tayisterriffic @ atf

രരരരരര

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE ∞ army of me

avatar

messages : 249
date d'inscription : 16/07/2013
age : 18

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Hunters. | Pv : Nuage Démoniaque.   Lun 28 Oct - 11:28




Nuage Démoniaque paraissait absent. Les yeux ouverts, presque écarquillés, pensif. Que deviendrait ce chaton ? Cette question tournait en boucle dans ma tête. Allait-il devenir un guerrier fort, respecté et admiré ? Ou bien un guerrier discret et inconnu de tous ? Peut-être un lieutenant ? Un chef ? Je le détaillais, je cherchais absolument la réponse dans ses yeux ambrés, dans son pelage couleur de nuit. Oh, comme je souhaitais sa réussite. Une montée glorieuse parmi les grands. Il était en mon pouvoir de décider ses futurs jours. Je pouvais le rendre fier et volontaire, tout comme je pouvais le rendre craintif et renfermé. Et je ne savais que décider. Si il devenait trop ambitieux, peut-être son désir de grandeur le rongerait-il. Mais si il restait caché dans l'ombre, alors sa déception et sa rancune en seraient d'autant plus grandes. A quoi pensait-il en ce moment ? Aux Clans peut-être. Je venais de lui en parler. Il devait se dire que nous étions bien stupides, nous autres chats, à délimiter de pauvres zones défendues au prix de vie, et cela uniquement pour "la survie". Nous pouvions très bien survivre sans se taper dessus sans cesse, je le savais. Mais tout cela n'était qu'un tissu de traditions, de coutumes, aussi impossible à désagréger qu'il est impossible de déplacer une montagne.

Le jeune mâle planta ses yeux dans les miens. J'y lu un éclat admiratif. Il hocha la tête pour seule réponse. J'en fus étonné : souvent, les juvéniles parlaient à tort et à travers, tenant des propos absurdes, et cela sans pause. Peut-être Nuage Démoniaque était-il plus mûr, plus profond d'esprit que je l'avais d'abord cru. Peut-être emprunterait-il son chemin de gloire sans pour autant s'y engluer. Pour la première fois depuis des lunes, je commençais à ressentir de l'optimisme.
Il me lança une nouvelle fois un regard, déterminé cette fois. J'en reçu toute la signification. Il était prêt. Prêt à se lancer dans cette grande aventure qu'est la vie.

« Suis-moi. »

Cette fois, je lui avais souri. Je m'approchai de l'orée des bois, relevant la tête pour humer l'air, la gueule mi-entrouverte.

« Que sens-tu ? »

Petit guerrier. Triomphe.



രരരരരര

Merci Gouttou, c'est splendide. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hunters. | Pv : Nuage Démoniaque.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hunters. | Pv : Nuage Démoniaque.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Baptême de Nuage Démoniaque
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» 2# Entrainement de Nuage de Framboise [A votre avis !]
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Entrainement de Nuage de Nenuphar n°1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW START ര :: RPG :: Océans :: Territoires :: La Dune Ensoleillée-