NEW START FERME SES PORTES.
rejoignez nous sur Heartbreaker : http://heartbreaker.desforums.net/
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 « You jump, I jump. Remember ? » || pv chou.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MEMBRE ∞ army of me

avatar

messages : 11
date d'inscription : 16/09/2013
age : 19
emploi : Hips.
double compte : ... Naï petit stroudeul.
MessageSujet: « You jump, I jump. Remember ? » || pv chou.   Sam 28 Sep - 17:55




« Et je dansais sur leurs tombes de cœurs brisés, pauvres petits moignons d'organes décharnes et vides. J'étais délaissé de tout sentiment, tellement creux, tellement las que même les larmes qui cisaillaient mon corps en de centaines de petites coupures à vif et sanguinolentes ne semblaient plus me faire le moindre effet.
Plic, faisait l'une en tombant face contre terre, s'écrasant au sol telle le corps d'un guerrier tombé au combat, toute vie l'ayant déserté. Ploc, enchaînait la seconde, venant rejoindre sa sœur dans sa dernière chute lente et sans retour.
Et je dansais sur leurs tombes, tel le cygne fou d'amour pour sa damoiselle. Sa damoiselle qui est là, sous ses pieds, dormant paisiblement d'un sommeil éternel. Sa demoiselle qui était là mais qui pour un je ne sais quoi s'en est allée. Et n'en est jamais revenue. »

Le ressac venait lécher l'extrémité de ses pattes à demies immergées lorsque la vague d'écume allait paresseusement s'échouer contre la rive de galets. Son regard ne quittait pas les allées et venues des vaguelettes, se perdant de temps à autre à la contemplation d'un rocher grisâtre qui sommeillait, bien indifférent des pensées tumultueuses qui habitaient la tête du guerrier, sous les flots de la rivière. Son poil était, comme à son habitude, parfaitement brillant et soyeux et laissait modestement deviner les muscles qui tressaillaient sous le pelage du mâle. Son regard irisé était concentré sur ce qu'il voyait, mobile mais vide. Vide oui, comme un dessin que l'on aurait oublié de colorier. Terne.
Il était seul, bien seul, sur sa plage de galets et son cœur était lourd de sentiments de colère et de haine les plus profonds. Assit là depuis un bon moment déjà il ressemblait plus à une statue aux traits figés qu'à un être doté de mouvement et seul le léger soulèvement de ses flancs le trahissaient dans son immobilité. Autour de lui le soir commençait à poindre, le ciel se tintant peu à peu de cette couleur orangée / rougeâtre caractéristique des crépuscules d'automne. Rouge, or, nacré, jaune, vert pâle ou encore marron, telles étaient les teintes qui dansaient autour du guerrier moucheté  semblables à une farandole de petits points nuancés et en perpétuel mouvement sous le léger souffle du vent.
L'eau du ruisseau se rida et commença à ondoyer en de multiples cercles parfaitement dessinés dans le liquide. Idéal Imparfait releva la tête, les oreilles bien droites, le regard parcourant l'étendue de roseaux et petits arbustes qui se dressaient fièrement sur les terres détrempées des Océans. Aucun sourire ne vînt fendre les lèvres du matou en ce demi cercle charmeur et confiant que l'on lui attribuait bien souvent, aucun tressaillement ne parcourut son corps. Rien. Il restait de marbre, observant de ses iris d'or liquide ce paysage qu'il connaissait si bien à présent, sachant pertinemment que quelqu'un d'autre que sa personne se trouvait en ce lieu et avait osé venir troubler de sa présence le calme partiel dans lequel Idéal Imparfait s'était abandonné.
Et seulement là Idéal Imparfait sourit, d'un sourire léger et aimable, d'un sourire qui le reflétait lui tout entier, dans toute sa fourberie. Dans tout son mensonge.





രരരരരര


he loved her.
____________

 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

FONDATRICE MONSTER ❥ J'me suis toujours jurée de ne pas leur ressembler.

avatar

messages : 458
date d'inscription : 18/05/2013
age : 16
emploi : Chef (virtuel) - Étudiante (IRL)
double compte : Aucun.

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: « You jump, I jump. Remember ? » || pv chou.   Sam 28 Sep - 18:39



« Qu'est-ce que tu veux. C'est la vie chère amie. C'est comme ça et ça le restera, du moins ça ne changera pas, crois-moi. Ils sont tous comme ça. Ils jouent avec toi. Mais t'es tellement aveugle que tu veux être sur leur contrôle, tu veux juste te faire manipuler comme un jouet, juste comme un vulgaire pantin. Ce que tu ne comprends pas, c'est qu'ils n'éprouvent rien. Ils sont impitoyables. Ils se fichent de toi. Tout ce qu'ils veulent, c'est s'amuser un peu comme nous on sait le faire, mais différemment. Ils n'ont pas la même définition de l'amusement que nous ma belle. Laisse-toi pas abattre. L'amour, le prince charmant ? Rêve. Ce monde est rempli d'hypocrites et t'as pas ta place. Tu ne gagneras jamais si tu continues d'être honnête. Faut que la balance se renverse cocotte, faut que ce soit toi qui joue. Mais t'inquiètes pas, je vais t'apprendre à avoir un cœur de pierre. Tu verras, c'est drôle. On s'amuse bien. »
_____________________________________
Nouvelle journée, ordinaire comme d'habitude. Je ne voyais même plus ce que je faisais ici. Plus rien ne m'atteignais. Rien ne redeviendrait comme avant. Le bon vieux temps était fini. Il était parti. J'étais condamnée à le rejoindre. Si un jour c'était possible. Je savais au fond de moi qu'il n'y avait rien après la mort. Juste rien. On ne savait même pas qu'on était mort. Je savais que ma fin serait semblable à celle de milliers d'autres. Je serais juste enterrée puis oubliée en moins de temps qui n'en faut pour le dire. C'était la triste vérité. Nous ne vivions que dans le cœur des gens ensuite. Je ne croyais plus en rien. J'avais trop peur d'être déçue. C'était tellement dur de se dire qu'on allait finir comme ça, perdue et errante jusqu'à la fin. Qu'on aurait plus aucun sentiment. Semblables à des fantômes, de véritables ombres inutiles qui n'attendent que leur fin. C'était tellement dur. C'était tellement vrai. C'était simplement ce qui nous attendait. On ne pourrait jamais rien y changer. Nous avions tous cette destinée. Et justement. Encore cette journée monotone qui s'annonçait. Toujours la même chose. Aller chasser, patrouiller ou autre. J'en avais marre. Pour changer évidemment j'irais me promener. Je me trouvais près d'un point d'eau. Idéal Imparfait. Je reconnu son parfum. Sa personne n'était que le reflet de tout ce que je venais de citer. Jouer un double jeu, faire semblant. C'était lassant. Nombre de fois où j'avais vu ceci. Mais je décidais de rentrer dans son jeu et de faire comme si de rien n'était. Comme si il était parfait. 

രരരരരര



Dernière édition par Étoile du Présage le Dim 29 Sep - 10:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://new-start.meilleurforum.com/

MEMBRE ∞ army of me

avatar

messages : 11
date d'inscription : 16/09/2013
age : 19
emploi : Hips.
double compte : ... Naï petit stroudeul.
MessageSujet: Re: « You jump, I jump. Remember ? » || pv chou.   Sam 28 Sep - 21:50



« Elle est partie ... Elle est partie. Partie. Envolée. Plus là. Morte.
Mais tu peux pas savoir combien ce mot m'écorche la bouche à chaque fois que je le prononce. Tu peux pas savoir combien il me rappe la gorge lorsque ma langue se tord pour faire sortir ces cinq lettres en un son qui, à mes oreilles, sonne comme la pire des insultes. Tu peux pas savoir combien j'ai mal, combien j'en ai assez. Non, non, tu peux pas savoir. Tout simplement parce que tu n'es plus là. Plus là pour entendre mes plaintes silencieuses, écouter mon cœur se tordre de haine dans ma cage thoracique et ma jugulaire palpiter de rage à chaque fois que je lève le regard vers eux. Tu n'es plus là non plus pour me calmer lorsque ma folie envahit chaque parcelle de mon corps comme la drogue paralyse le cerveau. Tu n'es plus rien. Plus rien qu'une promesse lancée dans le vague, plus rien qu'un souvenir encré dans ma mémoire jusqu'à la fin. Jusqu'à la fin, et pour toujours. »

Elle était là, tout près. Celle qui avait osé. Celle qui était venue.
Idéal Imparfait, lentement, tourna son visage vers celui qu'il avait vu maintes et maintes fois d'Étoile du Présage. Sa meneuse, sa chef, sa supérieure. Peut - être y avait - il une part d'admiration dans les regards qu'il lui lançait mais c'était une partie bien infime parmis toute l'ambition cachée derrière ce pseudo lyrisme. Peu étaient les félins à connaître réellement la femelle blanche aux yeux océans et le guerrier aux larges épaules n'échappait pas vraiment à la règle. Seulement, lui observait, prenait le temps d'épier les mimiques, les habitudes et les traits marqués du temps sur une personne. Et le moins que le guerrier avait pu deviner sur la reine immaculé c'est qu'elle avait été marqué par le passé. Le temps ne l'avait pas épargné. Et, en la blessant il l'avait endurcit, lui avait ouvert les yeux. Ouvert les yeux sur le monde qui l'entourait, sur tout ces hypocrites que se disent être vos amis alors qu'au fond il n'attendent qu'une seule chose : que vous leur tourniez le dos pour pouvoir vous asséner le coup de couteau en traître par derrière. Ouvert les yeux sur les autres. Sur la réalité.
Le sourire n'avait pas sa place sur les lèvres du guerrier. Il s'effaça donc, calmement, avec toute la décontraction et la légèreté nécessaire pour ne pas que ce changement d'expression paraisse trop brusque ou soudain. Le regard fixe, plongé dans les prunelles bluettes de la meneuse, Idéal Imparfait ne cherchait pas à se cacher. Il savait que l'autre voyait dans son jeu, pas entièrement peut - être mais suffisamment pour qu'il en devienne absurde de jouer celui qu'il n'était pas.

« Tu sais, tu n'es pas tellement différente de moi, au fond. »

Lui souffla t - il, sans vraiment chercher à passer par ces courtoisies et autres salutations inutiles.
Il y était allé franchement, sans passer par tous les tours et les détours qu'il avait l'habitude de faire avec ses autres " jouets ".
Car, après tout, à quoi bon se cacher maintenant ? Mieux vaut sortir de l'ombre et faire clairement comprendre de quel côté de la clôture est notre penchant. N'es ce pas ?




രരരരരര


he loved her.
____________

 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « You jump, I jump. Remember ? » || pv chou.   

Revenir en haut Aller en bas
 

« You jump, I jump. Remember ? » || pv chou.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» FINLEY JUDAS LEVY-EYNSFORD ⊱ ❝ you jump I jump, remember ? ❞
» Jump Pro Series
» Classement Weekly Shonen Jump
» bastogne la bastos le reportage en images
» photos bastogne 2009.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW START ര :: Hors-Jeu :: Corbeille-