NEW START FERME SES PORTES.
rejoignez nous sur Heartbreaker : http://heartbreaker.forumotion.com/
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Wolf's son

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

MODÉRATRICE GRIP' ∞ un pour tous,
tous pour un !

avatar

messages : 504
date d'inscription : 01/06/2013
double compte : Patte de Grêle

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Wolf's son    Mer 25 Sep - 11:51

Forêt déserte. Nuit sombre. Petite pluie. Ou comment décrire en 6 mots ce que je voyais autour de moi. Je plissai les yeux. Il était nécessaire que l'endroit où je me trouvais devienne plus clair à mes yeux. En réalité, j'avais beau me rassurer en me disant que c'était le noir qui perturbait mes sens, j'ignorais réellement où est ce que je me trouvais. Je ne voulais pas me l'avouer à moi même, ça allait me revenir, j'en étais sur. De très grands arbres m'entouraient, très hauts, leurs troncs étaient très minces. Je sais, ça fait effectivement beaucoup de « très » pour décrire un végétal, mais c'était la façon dont je le percevais et je ne pouvais pas en parler d'une autre façon. Il y avait quelques buissons touffus par ci par là. Le premier élément me rassurant fut l'absence totale de chemin tracés par les Bipèdes. C'était déjà ce danger là de moins. Les gouttes d'eau glissaient dans mes yeux, brouillant ma vue. J'aurais pu bouger, aller m'abriter mais une force inconnue me retenait. Un pré sentiment plus exactement m'empêchait de me déplacer, comme si il y avait quelque chose que je devais voir, ici et bientôt. J'attendais et je sentais une certaine tension monter en moi, sans aucune véritable raison. Rien ne bougeait, ni ne changeait ici. C'était quoi en fait ici ? Je n'arrivais pas à réfléchir, à faire le tri dans mes idées, un peu comme si cet endroit si mystérieux et étrange avait capturé mon esprit et le gardait précieusement emprisonné. J'étais capturé par ce paysage.
Mon regard bleu vit un mouvement et mon corps entier se braqua, se crispa et je me mis en position de défense immédiatement. Une bête marchait, lentement, à grand pas mais doucement. L'animal était plus grand que moi mais maigre et rachitique. Son pelage m'obsédait tout simplement. Gris argenté. Cependant, la nuit obscur, le manque de lumière donnait à cette couleur des reflets très foncés. Cette particularité rendait son poil semblable au mien. Je savais qu'en plein jour cela n'aurait pas été le cas. Car je reconnaissais l'animal. C'était un loup. Son museau fin se tourna vers moi et pendant quelques courtes secondes, son regard croisa le mien. Pendant un instant, je me dis que nous n'étions pas si différent.
Une interrogation vint soudain à moi : comment étais je arrivé ici ?

J'ouvris les yeux et le soleil me brûla. Il me fallu quelques secondes pour m'adapter à une telle luminosité. J'étais dans une grande clairière, allongé. Dans mon clan. Soulagement. La rosée du matin recouvrait mon pelage. J'avais rêvé ? Pourquoi avais je passé la nuit dehors ? Mes souvenirs étaient flous et confus. Que faisait ce loup dans mes rêves ? Un signe ?

രരരരരര

Rainy Claw



Spoiler:
 

 



Merci adorable Fun ♥️
 Image hébergée par servimg.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE ∞ army of me

avatar

messages : 249
date d'inscription : 16/07/2013
age : 19

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Wolf's son    Mer 2 Oct - 16:13




Je pense qu'il est ardu de faire des choix dans sa vie. Je pense qu'il est d'autant plus dur de devoir les appliquer et les supporter. Car des fois, on choisit une option parmi d'autres aussi douloureuses à faire, parce qu'on pense que c'est la plus douce. Elle se révèle être en fait si difficile qu'il serait plus simple d'escalader une falaise de granit. Les autres s'en aperçoivent, et soit ils viennent pour aider et aimer, soit ils partent comme des couards.
Ils étaient venus m'aider. Sans amour, mais avec bienveillance. Lorsque j'avais décidé de me tirer de mon malheur pour assumer mes responsabilités. Lorsque j'avais décidé de quitter mon petit trou de boue sur la berge du lac pour courir au devant des dangers. Finalement, c'était un peu moi le héros. Je suis venu, j'ai vu, j'ai vaincu. J'étais déjà là. J'ai vu beaucoup de choses. Je n'ai pas encore vaincu, mais ça ne saurait tarder. Tout à une fin. Les meilleures choses comme les pires.

Je marchais paisiblement, apaisé. Mes pattes fortes me portaient à travers bois, et je l'avoue, j'étais ravi ce matin là. Le Clan était fort. Glorieux. J'avais découvert la vraie Étoile du Présage. Malgré sa douleur, elle me plaisait bien. Je savais que, jusqu'à son dernier soupir, et jusqu'au mien, un peu de cette allégeance perdue qui me caractérisait lui reviendrait. Je serai son frère, son épaule, son confident. Désormais, dès que nous avions quelque chose à dire, c'était l'un vers l'autre que nous nous tournions pour le délivrer. Les yeux dans les yeux, le cœur dans le cœur.

J'étais allé très loin. Mais sans fatigue, sans crainte, sans hâte. J'avançais en regardant la beauté des lieux, voilà tout. Depuis des lunes, enfin, je revivais. Lentement : elle était peu vive à regagner mes veines. Elle m'avait déserté pendant si longtemps. Mais le paysage se recolorait.
J'arrivais bientôt près de la frontière qui nous séparait du Clan des Nuages. Une brume claire et mouillée flottait, morne. J'allais m'avancer dans ce champ mystérieux lorsque je repérai un mouvement sur ma droite. Immédiatement, je me tapis et sortis les griffes, prêt à bondir, les oreilles plaquées sur le crâne. Visiblement, l'individu ne m'avait pas vu, car il était de dos et certainement encore un peu endormi. D'après son odeur, c'était un chat des Nuages. Qu'est-ce qu'un de leurs membres faisait-il dehors, après avoir dormi seul dans la forêt ?
Je reconnus Griffe de Pluie. La stupeur me saisit : était-il arrivé quelque chose entre Étoile Éphémère et son lieutenant ? Choisissant de paraître "amical" pour une fois, je m'assis et souris, tandis qu'un ronronnement amusé naissait de ma gorge.

« Hum hum. Salutations, Griffe de Pluie. »



രരരരരര

Merci Gouttou, c'est splendide. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MODÉRATRICE GRIP' ∞ un pour tous,
tous pour un !

avatar

messages : 504
date d'inscription : 01/06/2013
double compte : Patte de Grêle

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Wolf's son    Sam 5 Oct - 8:25

Ma tête me faisait mal et c'était comme si le paysage valsait et tournoyait autour de moi. Je peinai à reprendre mes esprits. L'humidité et la brume du matin s'était imprégné de mon pelage et ne semblait plus vouloir me lâcher. Lentement, tout en tachant de ne pas perdre l'équilibre, je m'assis. J'inspirai une grande goulée d'air frais, rafraîchissant mes poumons. Tout mon corps entier semblait être régénéré. Seconde étape : se souvenir. Comment avais je bien pu finir ici ? C'était le trou noir, le gouffre sombre, le néant le plus total, le brouillard épais. Étoile Éphémère devait être folle d'inquiétude face à ma royale absence au camp. Je n'étais pas rentré, je n'avais même pas commencé le chemin du retour que je m'en voulais déjà de lui faire une telle frayeur. J'étais censé l'épauler, la soutenir, guider le clan avec elle, pas m'évaporer brusquement et me réveiller au milieu des hautes herbes, perdu et ignorant tout ce que j'avais fait ces dernières heures. Je bougeai mes pattes antérieures, l'une après l'autre, la droite puis la gauche. Je remuais consciencieusement la queue et tournai la tête doucement. Aucune partie de mon corps ne me faisait souffrir et je le contrôlai encore en totalité. Tout semblait aller. Papillon Gelé. La guérisseuse saurait sûrement ce qui m'était arrivé. Je n'absentais pas sans la prévenir et c'était elle la spécialiste des rêves étranges dictés par le clan des Étoiles.


Je m'apprêtai à me retourner pour rentrer auprès des miens quand une voix, amusée, me stoppa net dans mon élan.


« Hum hum. Salutations, Griffe de Pluie. »


Je vis mon interlocuteur presque immédiatement, il ne se cachait pas. Il n'avait aucune raison de le faire d'ailleurs. Ange Déchu était le lieutenant de clan des Océans, et il était pile à la frontière. Il ne la dépasserait pas, c'était certain. Étoile du Présage allait sûrement bien rire quand son second lui raconterait qu'il m'avait trouvé me réveillant hors du camp. Sans aucune honte, je m'approchai de lui, un petit sourire d'amusement sur les lèvres. Valait mieux en rire. Je m'assis face au félin, tout aussi blanc et immaculé que sa meneuse. J'avais un grand respect pour lui, il était bien plus vieux et logiquement bien plus sage et compétent que moi. La dureté de la vie ne m'avait pas encore marqué au fer rouge, elle n'avait pas non plus détruit mes espérances les plus profondes. Et je souhaitai de tout cœur qu'elle ne le fasse pas.
Toujours avec le sourire, je lui répondis de bonne grâce.


« Bonjour Ange Déchu. Belle matinée pour se réveiller au milieu de nul part n'est ce pas ? »

Valait mieux en rire. C'était vraiment ce que je pensais et que j'appliquai donc.

രരരരരര

Rainy Claw



Spoiler:
 

 



Merci adorable Fun ♥️
 Image hébergée par servimg.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE ∞ army of me

avatar

messages : 249
date d'inscription : 16/07/2013
age : 19

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Wolf's son    Lun 28 Oct - 15:00




Que deviennent les souvenirs après avoir été oubliés ? Disparaissent-ils réellement et irrévocablement, ou sont-ils juste "stockés" dans un endroit inaccessible, prêts à accourcir si l'on se souvient d'eux ? C'est comme la mort. Ou allons-nous après elle ? Le Clan des Étoiles nous a prouvé son existence, aussi on pourrait supposer qu'une fois délaissés de vie, c'est auprès de lui que nous partons. Mais est-ce que tous les défunts montent au ciel ? Ou est-ce sélectif, une sorte de tri continu ?
Irai-je au ciel ? C'était la véritable question qui avait du sens pour moi. Oui, je souhaitais aller m'éterniser au cœur de la brume nuageuse, je souhaitais dormir au creux de la lune, je souhaitais chasser entre les étoiles. J'étais persuadé que Jolie Pluie m'y attendait. Mais si on ne m'y acceptait pas ? Si on m'obligeait à hanter la forêt, sans espoir de changement ? Si j'étais condamné à errer dans les bois jusqu'à l’extinction des étoiles ? S’éteindraient-elles jamais, celles-là ? Ou brilleraient-elle encore et encore, sans fin ?

Griffe de Pluie s'assit face à moi. Sa bouche s'étira en un sourire amusé. Moqueur. Il riait de lui-même. Je sais qu'il ne m'avouerait jamais la raison de sa nuit passée ici. Peut-être n'y avait-il même pas de cause. Je le regardai avec attention, tout en restant dans la limite du poli. Il était fort et robuste, encore animé d'une énergie attribuée aux jeunes guerriers. Je lui donnai vingt lunes et quelques. Son pelage était luisant et soyeux, d'un beau gris-perle sombre. Ses yeux brillaient tels deux saphirs. Il était charmant. Quant à moi, je savais que j'avais perdu ce charme. On me voyait désormais comme un vétéran expérimenté, et cela me plaisait, mais j'aurais voulu conserver cet atout séducteur qu'arborent les jeunots. Je l'imaginai un instant dans une vingtaine de lunes, lorsqu'il aurait mon âge actuel. Il serait devenu comme moi. Respecté encore, mais vieillissant. Non, pas vieillissant : "dans la fleur de l'âge". Dans vingt lunes, j'en aurai soixante. J'aurais passé soixante pleines lunes sur Terre, auprès du Clan des Océans. Ou alors je serai déjà mort.

« Bonjour Ange Déchu. Belle matinée pour se réveiller au milieu de nul part n'est ce pas ? »

Oh, oui c'était une belle matinée. Le soleil frappait fort malgré l'heure tôt. Il arriverait bientôt à son zénith, puis au crépuscule, la lune lui succéderait, et il en serait ainsi jusqu'à ma soixantième lune. Et même bien après, jusqu’à celle de Griffe de Pluie, puis celle de ses chatons -si il en aurait-, en un cycle sans fin. Il n'y aurait jamais de fin. Je souriais. J'avais compris que la haine n'était rien comparée au pouvoir dont nous avait dotés la nature. J'avais mis quarante lunes à le comprendre.

« Exactement. Une nuit de folie précède cette matinée. Le Clan des Nuages se porte bien ? »

J'avais dis tout cela joyeusement, un ronronnement au fond de la gorge. Le temps de la haine était fini pour moi. Le temps de la joie venait de commencer.



രരരരരര

Merci Gouttou, c'est splendide. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MODÉRATRICE GRIP' ∞ un pour tous,
tous pour un !

avatar

messages : 504
date d'inscription : 01/06/2013
double compte : Patte de Grêle

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Wolf's son    Mer 30 Oct - 12:42

Tout comme il le faisait avec moi, et de la façon la plus discrète possible également, j'observai le lieutenant du clan des Océans. Son pelage était d'un blanc pur comme la neige, parsemé par ci par là de quelques cicatrices. Sûrement des marques indélébiles de ses affrontements glorieux. Son regard bleu était hypnotisant, tout comme celui d’Étoile du Présage. La couleur fait beaucoup, certes, mais l'intensité que l'on peut percevoir au fond des prunelles, c'est vraiment cela qui fait tout. En croisant les yeux de quelqu'un vous pourrez parfois voir la haine. D'autres fois, vous arriverez à deviner sans mal la joie ou l'étincelle du bonheur. Mais, ce que je voyais là était encore différent : c'était la sagesse, le calme et le respect. Mon admiration pour Ange Déchu était profonde et réelle. Il avait tout d'un grand. La première fois que je l'avais vu, c'était à ma première assemblée. Ce soir là, le seul qualificatif que j'avais trouvé pour le décrire c'était prince. Oh oui, il était un prince, respecté, sage et surtout, il avait la prestance d'un futur roi. Quand l'ancien chef des Océans s'était vu remettre ses neuf vies par le clan des Étoiles, je m'étais attendu à ce que ce soit lui qui devienne lieutenant. Mais cela n'avait pas été le cas. Et le félin blanc avait continué à gagner en expérience et en connaissances. Jusqu'à arriver là où il était maintenant. La première fois que je l'avais vu m'avait vraiment marquée. Il devait avoir mon âge à ce moment là. Cette pensée me fut sourire intérieurement. On pouvait imaginer, à partir de cela, qu'un apprenti d'un autre clan m'admirait et que, dans une quinzaine de lunes, je me retrouverai face à lui, car il serait second aussi. C'était amusant. Ce dont j'étais sur et certain, c'était qu'Ange Déchu, ferait un bon chef et qu'il saurait guider les siens sur le chemin de l'existence. Il était fait pour ça.

« Exactement. Une nuit de folie précède cette matinée. Le Clan des Nuages se porte bien ? » 

Une nuit de folie... Si seulement j'arrivais à me souvenir de ce que j'avais bien pu faire pendant que le soleil était couché et que la lune était maîtresse du ciel. Impossible de m'en rappeler. Seule l'image du loup me venait quand je m'efforçais de fouiller dans ma mémoire. Pourquoi un de ces gros canidé serait dans la forêt ? Ce serait dangereux qu'une de ces bestioles se promènent dans les territoires des clans. Même le plus fort des guerriers serait en difficulté face à ce genre d'animal. Alors un apprenti, je n'osai même pas imaginer le massacre. Devais-je prévenir Étoile Éphémère ? Je n'étais même pas certain que ce que j'avais vu était réel. Avais-je imaginé ? Rêvé ? J'allais chercher. Des traces, des empreintes, des cadavres d'animaux. Ce genre de chiens sauvages laissent forcément des indices de sa présence. Si il y en avaient bien, je les trouverai et ma décision serait alors plus simple.
Je revins à la réalité. J'avais gardé mon masque favori de neutralité sur mon visage. Le félin blanc n'avait probablement rien vu de mes inquiétudes. Apprendre à garder une expression neutre et à ne rien laisser paraître est une des meilleures choses que j'ai apprise à faire. C'était utile. On a trop tendance à montrer ses émotions alors que cela ne sert à rien. Je ne taisais pas mes sentiments, ni mes pensées, je les cachai juste au monde extérieur. Je souris. Le ton d'Ange Déchu m'avait mis de bonne humeur.

« Tout va bien oui. Nous allons baptiser de nouveaux apprentis bientôt. Et de ton côté ? »

J'avais parlé de façon gentille. J'espérais être mentor bientôt. Cela me plairait beaucoup de former un chaton, de faire de lui quelqu'un de bien.   



Spoiler:
 

രരരരരര

Rainy Claw



Spoiler:
 

 



Merci adorable Fun ♥️
 Image hébergée par servimg.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE ∞ army of me

avatar

messages : 249
date d'inscription : 16/07/2013
age : 19

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Wolf's son    Mer 30 Oct - 20:16

[Okay. ♥]




Talentueux et juste. Voilà les deux qualités irremplaçables qu'un chef se devait d'avoir. Mais tout cela était intemporel, éphémère. Malgré neuf vies offertes, tous les meneurs étaient amenés à s'éteindre. Lentement certes, mais sûrement. Quelquefois, je jalousais ces félins auxquels on avait offert plus de chances de réussir qu'aux autres. Neuf vies. Des vies qu'on leur attribuait au lieu de les éveiller en d'autres guerriers. Neuf guerriers qui pourraient changer le cours d'une bataille, d'une guerre. Mais finalement, peut-être que les insérer dans l'âme d'un unique chat, ça revenait au même. Il en était plus fort. Plus à même de remplir ses fonctions. Enfin c'est ce que je supposais. Sinon, pourquoi l'en doter ? Est-ce qu'une fois morts, les chefs conservaient leur supériorité hiérarchique au sein du Clan des Étoiles ? Ou est-ce que, une fois au même niveau, tous devenaient semblables ? Nombre de questions à plusieurs réponses. Il y avait de réponses autant que d'avis différents.

Attendant une réponse, justement, de la part de Griffe de Pluie, je fixais celui qui conservait un masque d'une neutralité épatante. Si jeune et déjà si performant. Nul doute sur les raisons qui avaient poussées Étoile Éphémère à le choisir comme second. La meneuse des Nuages avait encore de longues lunes devant elle, aussi elle laissait au guerrier gris le temps d'acquérir encore plus d'expérience. Lorsque viendrait pour lui le moment de lui succéder, il serait prêt.

« Tout va bien oui. Nous allons baptiser de nouveaux apprentis bientôt. Et de ton côté ? »

Je souris une nouvelle fois, histoire d'appuyer la bonne ambiance qui régnait. J'étais réellement heureux de ce revirement. Finalement, peut-être arriverai-je à établir un lien amical entre le lieutenant des Nuages et moi. Ce ne devait pas être si dur. Enfin, si il le souhaitait aussi.
Une nouvelle fois encore, je m’interrogeai sur l'éventuelle raison de sa présence ici. Visiblement, il ne le savait pas plus que moi. Lorsque j'étais arrivé, j'avais eu le temps d'apercevoir une note de frayeur dans son regard bleu avant qu'il n'adopte ce masque indifférent que je lui connaissais. Avait-il fait une rencontre ? Ou bien... Un mauvais rêve ?

« Tout le monde se porte bien. Nous comptons une nouvelle guerrière et deux nouveaux apprentis. Heureusement, malgré la saison, le gibier est encore bien présent. »

A ces mots, je songeai à Nuage Démoniaque, mon apprenti. Un instant, je me maudis à l'idée de ne pas lui avoir proposé de m'accompagner. Une rencontre avec un haut gradé d'un Clan adverse lui aurait été profitable. Nous n'avions fait qu'une sortie pour l'instant. Le jeune mâle devait être au camp en ce moment-même, désœuvré.

« Je... »

Un craquement sourd mit fin à mon exclamation. Immédiatement je sortis les griffes, me plaquai au sol et retroussai mes lèvres sur mes canines, tandis que mes oreilles s'aplatissaient sur mon crâne. Réflexe instinctif. Je jetai un regard autour de nous. Un animal de taille imposante se déplaçait autour de la clairière. Il ébranlait les fougères et faisait craquer des brindilles. J'échangeai un regard avec Griffe de Pluie. Quoi que cette créature fut, si elle était hostile, je savais que je pouvais compter sur lui.



രരരരരര

Merci Gouttou, c'est splendide. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MODÉRATRICE GRIP' ∞ un pour tous,
tous pour un !

avatar

messages : 504
date d'inscription : 01/06/2013
double compte : Patte de Grêle

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Wolf's son    Sam 2 Nov - 10:13

« Tout le monde se porte bien. Nous comptons une nouvelle guerrière et deux nouveaux apprentis. Heureusement, malgré la saison, le gibier est encore bien présent. »

C'est vrai que nous ne manquions pas encore de nourriture. C'était bien et j'espérais que la situation resterait encore ainsi pendant quelques temps, le plus longtemps possible. Avec deux novices de plus, les Océans auraient deux chasseurs de plus. J'étais content pour eux, content que tout aille bien. Je n'aime pas les pertes, les décès, même si ils ne sont pas des miens. Car les gens qui s'en vont rejoindre les anciens, peu importe leur clan ou leur âge, ils ont une famille et des amis, qui vont avoir le cœur brisé et qui auront du mal à faire leur deuil. Que quelqu'un meurt dans les Nuages ou les Éclairs, ou ailleurs encore, des gens allaient souffrir et cela était triste.

Il y a toutes sortes de bruits. Des murmures, des glissements, des craquements, des sons sourds, d'autres plus feutrés. Au fur et à mesure que nous grandissons, nous apprenons à reconnaître et à placer sur une échelle de danger les phénomènes sonores. Parfois, le bruissement attira juste notre attention, cela peut être une proie, un chaton perdu ou juste l’œuvre du vent. Ou alors, à l'opposé, un hurlement ou une détonation, éveille nos instincts de défense et nous permet d'être prévenu du péril qui approche plus ou moins vite. Ce que nous transmet nos oreilles nous permet d'être informé sur le monde qui nous entoure et contribue, en quelque sorte, à notre survie. Imaginez, une créature plus forte que vous, plus intelligente que vous, plus lourde que vous et... Silencieuse ? Vous ne pouvez pas l'entendre approcher, ni se faufiler près de vous. Le moment où vous vous rendez compte de sa présence, c'est quand il s'abat sur vous et qu'il vous brise la nuque de sa mâchoire puissante. Impossible d'imaginer un pire fléau dans la forêt. Mais cette bête n'existe pas encore, bien heureusement et les bruits nous préviennent du risque.


C'est exactement ce qui se passa ici. Un craquement sourd résonna, et il était évident que ce n'était pas bon. La tonalité était forte, ce devait être un animal lourd. Et un ennemi qui pèse plus que vous, ce n'est pas l'idéal pour vaincre. Mes oreilles se plaquèrent mon crâne, mes griffes raclèrent contre la terre molle et je me mis en position de défense, les muscles crispés, prêt à bondir. Ange Déchu était à peu près dans la même posture que moi. Il me lança un regard. Je savais qu'en cas de problèmes, je pourrais compter sur lui pour me venir en aide. C'était un grand, et il me défendrait, même si je n'étais pas de son clan. Je ferais la même chose pour lui, cela me paraissait évident. Mes yeux bleus observèrent les alentours, à la recherche de ce qui état à l'origine du son que nous venions entendre. Et je le vis. Imposant mais assez maigre, gris foncé, la mâchoire puissante, sortant d'un buisson épais, le loup. Le même que celui de mon soi disant rêve. Car, si il était là, c'est que je ne l'avais pas imaginé. Il était réel, il était fort et il était là, pas si loin de mon camp, des apprentis, des chatons. Quel novice tiendrait le coup face à cette bête ? Combien de chatons survivrait si cet espèce de chien débarquait dans la pouponnière ? Les Nuages n'étaient pas les seuls menacés. Les territoires des différents clans étaient proches et si le loup décidait de faire demi tour, il partirait vers les Océans. Le résultat serait le même, des morts. Il fallait s'en débarrasser.

Comme si ce monstre avait lu dans mes pensées, il grogna. A pas lents, il s'approcha. J'observai et décortiquai chacun de ses mouvements, attendant de voir une once de violence, un indice d'agressivité avant d'attaquer. Mon cœur battait à tout rompre et j'aurais parié que le félin blanc près de moi pouvait l'entendre cogner dans ma poitrine. La peur me tenait, me serrait les tripes, mais si il fallait agir, j'agirais.

രരരരരര

Rainy Claw



Spoiler:
 

 



Merci adorable Fun ♥️
 Image hébergée par servimg.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE ∞ army of me

avatar

messages : 249
date d'inscription : 16/07/2013
age : 19

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Wolf's son    Lun 4 Nov - 18:01




Tout peut basculer. En un souffle, en un instant, une vie peut être flanquée par terre. Je le savais. J'avais été victime de cette théorie. Une théorie qui, malheureusement, était véridique pour nombre de personnes. Finalement, ma vie était merdique. Elle s'améliorait ces derniers temps, mais depuis le début, tout avait été contre moi. D'abord mes parents. Ma mère, si douce, si belle, que j'aimais bien trop. Puis mon père, qui avait essayé d'être toujours là pour moi, mais que je n'avais jamais vu. Jolie Pluie ensuite. Jolie Pluie avec laquelle j'avais partagé une passion peu commune pour le silence et la méditation. Mais je l'aimais. Je l'aimais comme on n'aime qu'une fois dans sa vie. Je l'aimais plus qu'aucune autre âme n'aima. Jamais amour ne fut plus fort que celui que j'éprouvais pour elle. Ce fut ce qui me détruisit, et elle, en partie. Une stupide loque la repoussa violemment qu'elle en mourut. Toc. La tête projetée contre une pierre. Une blessure, une petite fracture, et hop. Plus de Jolie Pluie. Plus d'amour, ni de vie. Ensuite ce fut la solitude. La solitude obsédante qui constitua mon seul quotidien pendant si longtemps que j'en oubliai les noms de mes amis. Mes amis. Je n'avais jamais eu d'amis. Juste des chats qui prétendaient me connaître, alors qu'ils ne connaissaient rien de moi, justement.
Et puis il y avait eu Étoile du Présage. Étoile du Présage que je n'avais jamais vue, que je n'avais jamais regardée. Ce fut une si grande erreur. J'aurais pu l'aimer dès le départ. Jolie Pluie ne serait pas morte.

Le bruit devint soudain plus insistant. Griffe de Pluie adopta la même position que moi, tendu. Son cœur battait fort dans sa poitrine, je l'entendais, mais les battements du miens se joignaient aux siens. J'avais peur. Peur de quoi ? Je ne sais pas. Juste peur. Mon esprit me signalait que quelque chose n'allait pas. Effectivement. Il sortit des broussailles lentement, son regard bleu posé sur nous. Du bleu ? Dans les yeux d'un loup ? Il avait de longs membres, un corps longiligne mais musclé malgré tout. Il ne fallait pas s'y fier. Il allait certainement nous réduire en pièces. mais nous étions deux guerriers forts et expérimentés, malgré notre écart d'âge. Nous en viendrions à bout, quoiqu'il arrive. Enfin je l'espérais.
Alors que je m'y attendais pas, le canidé fonça vers nous. Il avait un comportement étrange. Étrange pour un loup.

« Formation deux ! »

Criai-je avant de me rappeler que Griffe de Pluie n'était pas de mon Clan, en même temps que je n'avais pas à lui donner d'ordres. Je n'avais pas prévu cela non plus. J'évitai habilement le molosse, le lieutenant des Nuages fit de même.

« Qu'est-ce qu'on fait ? »

Demandai-je. Il ne fallait mener cette bête au camp. Les dégâts seraient irrémédiables.



രരരരരര

Merci Gouttou, c'est splendide. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MODÉRATRICE GRIP' ∞ un pour tous,
tous pour un !

avatar

messages : 504
date d'inscription : 01/06/2013
double compte : Patte de Grêle

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Wolf's son    Lun 11 Nov - 10:33

C'est fou les façons dont votre cerveau peut réagir en cas de danger. Je les trouve toutes aussi fascinantes. Il y en deux principales. La première, c'est lorsque le péril vous tétanise. Vos quatre membres se retrouvent paralysés et il vous est impossible de bouger, pas même d'un centimètre. C'est comme si votre volonté et votre corps n'étaient plus reliés entre eux, qu'il n'y avait plus rien pour faire la communication entre les deux. Cette possibilité est encore plus dangereuse que ce qui vous menace. Rester bloquer ainsi et ne pas passer à l'action peut vous mener à une mort certaine et douloureuse. La seconde façon dont votre esprit peut réagir quand vous êtes en situation de grand risque, c'est de faire travailler vos neurones et votre réflexion à tout allure pour analyser tout ce qui se trouve autour de vous et inventer une solution pour vous sortir de ce pétrin. Il était évident que, tout comme Ange Déchu, je réagissais exactement de cette manière. Et malgré toutes les pensées qui fusaient dans mon esprit, aussi diverses soient-elles, elles me menaient toute au même point : il fallait neutraliser cette bête. Et le plus vite serait le mieux.

Le loup avançait, et il n'avait pas l'air de vouloir faire la causette. Ses grognements sourds semblaient noyés dans sa gorge, donnant un son ressemblant étrangement à un coup de tonnerre lointain. Je feulai. Pas pour essayer de le dissuader de nous attaquer, il allait forcément s'en prendre à nous, mais plus pour me donner du courage. Je m'étais déjà battu contre de gros félins, des guerriers aguerris, accomplis, puissants. J'avais déjà eu un conflit physique avec un chien, une seule fois. J'avais failli y rester. Je me débrouillai pas mal en combat, je savais utiliser mes atouts, comme mon poids, contre mes adversaires. Mais je doutai fortement que le fait que je sois lourd, joue en ma faveur contre une créature de cette taille. Il releva ses babines, dévoilant ses crocs acérés et puissants. A l'heure actuelle, il était impossible de savoir si le lieutenant des Océans et moi même allions survivre à cet affront. Mais nous devions agir, pour l'avenir des nôtres.

« Formation deux ! »

Je voulu obéir à la voix du félin blanc qui se tenait à mes côtés mais je ne pouvais pas. La différence de clan, et donc de tactique au combat, mettait une barrière entre nous. Et ce n'était pas le moment de nous diviser, mais plutôt l'inverse : il fallait nous unir. Ange Déchu me demande ce que nous devions faire, tout en évitant le canidé qui fonçait sur lui. Nous étions deux, le monstre lui, était seul. Nous avions déjà cet avantage là. Il fallait le tuer, en faire un cadavre et non plus un être vivant. Impossible de l'avoir à l'épuisement, il fallait frapper fort et d'un coup sec. Le loup gronda plus fort et, énervé de ne pas atteindre ses proies, il s'apprêtait à attaquer à nouveau. D'une voix saccadé et rapide, je livrais mon idée au mâle blanc comme neige :

« Si je fais diversion, en me mettant sur son dos, est ce que tu penses pouvoir lui mordre le cou ? Il lèvera forcément la tête pour essayer de m'attraper ! »

രരരരരര

Rainy Claw



Spoiler:
 

 



Merci adorable Fun ♥️
 Image hébergée par servimg.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE ∞ army of me

avatar

messages : 249
date d'inscription : 16/07/2013
age : 19

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Wolf's son    Mer 13 Nov - 17:36




La belle aube s'éteignit. Répondant à notre situation tels un présage funèbre, les nuages engloutirent le soleil, nous privant de ses rayons bienfaiteurs. Ce fut presque immédiat. Comme sorti tout droit d'un rêve. Ou d'un cauchemar. Les nuages gris et sombres crevèrent avec fracas, et des trombes d'eau se déversèrent sur la forêt. Un rideau piquant vint masquer à moitié les contours des arbres qui nous entouraient. Les gouttes étaient petites et vives, acides. Au contact du liquide, mon pelage se hérissa. Mais pas uniquement de froid.
Tout cela me rappela un jour. Un seul jour, celui qui avait réduit à néant ma triste existence. Il pleuvait aussi, le jour de sa mort. Une pluie fine mais douloureuse, comme celle-ci. Son beau pelage d'habitude si brillant m'était apparu gorgé d'eau et terne. Ses yeux luisants étaient fades. Morts. Tout comme elle. Son souffle frais était absent. Son rire cristallin aussi. Et sa douce odeur parfumée s'éventait d'ors et déjà.

Ce souvenir si amère emplit mon cerveau, obscurcit ma perception, et j'en senti le goût dans ma bouche. Un goût de cendres et de pleurs. Je me figeai. Il était ridicule de songer à une telle chose face à un loup féroce qui pourrait décimer nombre d'apprentis et de chatons. Mais je ne l'avais pas choisi. Les remords étreignirent mon cœur. J'imaginai, je rêvai un instant. Que ferais-je si elle m'attendait au camp, impatiemment, son sourire délicieux prêt à m'accueillir ? Je me battrais. Et je vaincrais. Car il était impossible que je la laissât seule. Sans amour. Sans vie. Il était impossible que je la laissât devenir telle que moi. Un cadavre sans passion. Un roi sans reine.
Mais ce loup, et cette pluie, étaient-ce autant de signes qui m'encourageaient à ne pas combattre, à me laisser tuer par ce chien ? Pour la rejoindre, enfin. Pour pouvoir l'aimer à nouveau. Pour abandonner ces regrets sur terre, là où était leur place.
Le grondement sourd de mon ennemi me ramena brutalement dans la clairière. Paniqué d'avoir peut-être laissé le loup égorger Griffe de Pluie sans intervention de ma part, je me retournai pour chercher le lieutenant des Nuages des yeux. Non, il était bien là. Et d'après les regards qu'il me lançait, il avait dit quelque chose que je n'avais pas entendu. Pas consciemment, du moins. Mon subconscient m'exposa immédiatement ses exclamations. Oui. Je devais tuer ce fléau. Griffe de Pluie m'encourageait à l'aider, pour sauver les siens tout comme les miens. Il m'encourageait à survivre encore un peu, le temps de zigouiller cet animal sauvage et dangereux. Je pourrai toujours mourir après.

« Vas-y ! »

Je m'élançai vers le loup, avec comme objectif de lui faire face. Mes muscles étaient si contractés qu'ils menaçaient de lâcher à tout moment.



രരരരരര

Merci Gouttou, c'est splendide. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MODÉRATRICE GRIP' ∞ un pour tous,
tous pour un !

avatar

messages : 504
date d'inscription : 01/06/2013
double compte : Patte de Grêle

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Wolf's son    Mar 19 Nov - 12:38

Le soleil disparut, comme si le ciel s'adaptait à notre situation et y mettait une ambiance sombre et mystérieuse. Bien sur, tout cela n'était qu'une pure coïncidence, mais parfois, c'est étrange comment les événements s'associent ensemble. Comme pour continuer à assombrir encore notre position, la pluie se mit à tomber. C'est la pire chose qu'il peut arriver lors d'un combat. Le sol se met à glisser, les gouttes d'eau qui tombent du ciel par millier vous empêchent de voir devant vous clairement. Je sentais mon corps se glacer sous l'averse. Tout les éléments étaient là pour une action violente et mortelle : un ennemi, de gros nuages qui cachaient la lumière et la pluie. Cette matinée, qui avait commencé de façon si étrange, allait certainement se terminer dans le sang et avec un cadavre. C'était le loup ou nous. Impossible de s'en sortir tout les trois. C'était bien trop dangereux pour les nôtres. Et, ni Ange Déchu, ni moi, n'étions prêt à abandonner nos familles à un si triste sort. Nous gagnerons.

« Vas-y ! » 

Il approuvait mon plan. J'espérais que cela allait fonctionner. J'étais un gros félin, si on me comparait à la moyenne, et le canidé sentirait certainement mon poids quand je serais sur son dos. Le lieutenant des Océans me semblait plus léger et plus souple, voilà pourquoi il valait mieux que ce soit lui qui se faufile jusqu'à la gorge de ce monstre. Je devais y aller. La réflexion est une bien bonne amie, souvent présente et souvent très utile, dans tout un tas de situation. Mais, parfois, il faut lui préférer l'action. Certains cas ne laissent pas le choix : soit vous agissez, soit vous mourrez, après avoir trop réfléchis à comment vous en sortir. Les intellectuels s'en sortent face aux menaces pacifistes, mais devant quelqu'un prêt à vous arracher la gorge, il fallait agir. J'étais exactement dans ce cas. Au moins, je le savais.

Je me mis à courir. Le vent et la pluie me fouettait le visage mais je ne baissai pas la tête pour autant. Je devais regarder. Je contournai le loup, pendant que ce dernier était occupé à regarder Ange Déchu lui foncer dessus. Nous n'avions pas le droit à l'erreur et cet essai, était certainement notre seule et unique chance. Il était nécessaire de tout donner. L'adrénaline qui s'emparait de mon être tout entier me permit de faire disparaître la peur. Le courage et la détermination restaient les seuls sentiments que j'écoutais encore à ce moment. J'étais face à mon but : face au dos de cette sorte de chien sauvage. Je pris mon élan, mes muscles se contractèrent et je bondis. Parfois, vous avez la sensation qu'un moment se déroule au ralenti et que vous pouvez tout observer, mais sans vraiment pouvoir agir. C'était exactement ce qu'il m'arrivait. Ma descente vers le dos de ma cible défilait au ralentit devant mes yeux. Avant même de toucher l'animal, je savais qu'il allait lever la tête et laisser sa gorge libre pour Ange Déchu. Comment pouvais je donc savoir cela ? Parce que je voyais clairement que ma patte gauche allait glisser sur l'épaule grise de la bête et être à portée de sa mâchoire. Mais il était trop tard pour changer quoi que ce soit.
J'atterris sur le dos puissant du loup. Comme prévu, ma patte dérapa et cogna contre la joue du canidé. Il leva la tête sous le choc, ouvrit la bouche, et je sentis ses crocs mordre ma chair. Une douleur lancinante me prit, le sang se mit à couler. Je lâchai un cri de douleur. Ensuite, ce fut flou. Tout bougeait dans n'importe quel sens, sans que je puis observer. Je tombai lourdement au sol. La souffrance m'embrouillait l'esprit et les sens, mais une question résonnait sans cesse dans mon crâne : Ange Déchu avait-il réussi ? 

രരരരരര

Rainy Claw



Spoiler:
 

 



Merci adorable Fun ♥️
 Image hébergée par servimg.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

MEMBRE ∞ army of me

avatar

messages : 249
date d'inscription : 16/07/2013
age : 19

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Wolf's son    Ven 22 Nov - 19:35




UC.

« Paroles. »

UC.



രരരരരര

Merci Gouttou, c'est splendide. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Wolf's son    

Revenir en haut Aller en bas
 

Wolf's son

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Rp avec Thunder Wolf ?
» Bienvenue aux Galeries Red Wolf
» Tequila Tequila ! [Téquila Wolf, Rang A, Chasseurs de Primes, Un plan mafieux, réservée]
» Punk Wolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW START ര :: RPG :: Nuages :: Territoires :: Le Champ Embrumé-