NEW START FERME SES PORTES.
rejoignez nous sur Heartbreaker : http://heartbreaker.desforums.net/
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Il est temps de rentrer [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

avatar

Invité
MessageSujet: Il est temps de rentrer [PV]   Ven 5 Juil - 11:55


« C e n’est pas possible… Je suis portant sûr qu’il y en avait dans les alentours. »
Une demi-journée qu’un chat tourne autour des arbres. Bientôt la nuit tombée et il n’aura pas fini ce qu’il voulait faire. La brise du crépuscule commence doucement à ébouriffer ses longs poils. Dans moins d’une heure, il ne verra plus ses pattes dans les sous-bois. Cela ne sert  à rien de chercher, Hymne continuera demain.
Les orties se cherchent à l’œil, rien ne sert d’avoir une bonne ouïe pour pister des plantes. Le matou se fie moins à sa vue. Alors pourquoi lui a t’ont donné l’ordre d’aider à remplir les réserves du guérisseur du clan ? Car ils ne savaient pas probablement, mais le domestique n’avait rien dit. Il ne dit jamais grand-chose. Mais le chat avait bien travaillé, toute la journée il a couru pour cueillir des graines de pavots, du millefeuille et du cerfeuil. La fatigue lui alourdissait les pattes et la faim vidait son estomac, il est temps de rentrer, tant pis pour les orties.
Ses lourdes jambes peinaient à déplacer son corps aux muscles endoloris. Mais pour un dernier effort, Hymne du Vide se convainc de chasser une souris aussi boiteuse que lui pour tenir la route jusqu’au clan.

Un bruissement de feuille.
Lui a-t ’on envoyé ce à quoi il venait de songer ?
Doucement, le chat s’approche à pas feutré de l’animal. Oiseau ? Rongeur ? Le bruit avait semblé venir d’une proie d’une certaine taille. Quelle chance !
Un buisson cache le guerrier gris, attendant de trouver son repas du soir. Une silhouette se découpe entre les rayons crépusculaires.  Mais le domestique se retint de lui sauter dessus toutes griffes dehors. C’était un chaton. Sûrement de son Clan, le chat ne sait pas, il ne va jamais à la pouponnière. Mais si le chaton était là, cela voulait dire qu’il fallait le ramener vers sa mère, sinon … Hymne ne cherche même pas ce que les chats de Clans feraient, et n’a pas envie de le savoir.
« Que fais-tu là ?! »
Tout en sortant de son buisson, le guerrier interpelle le jeune chat, presque en feulant. Après tout, la frustration se fait sentir dans le ventre d’Hymne du Vide. Tout en s’approchant de la petite boule de poil et attendant sa réponse, le domestique sent l’odeur émanant du chaton, semblant bien indiquer qu’il fait partie de son Clan.
Encore une dernière tâche avant de pouvoir dormir…
Revenir en haut Aller en bas

ADMINE FUN ♢ and we danced all night to the best song ever

avatar

messages : 563
date d'inscription : 29/04/2013
age : 17
emploi : Administratrice & Chaton
double compte : Étoile Funèbre

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Il est temps de rentrer [PV]   Lun 8 Juil - 20:27

« Dis-le tout d’suite si j’te derange ! »
Hymne du Vide & Petit Mirage

La journée touchait à sa fin. Le soleil redescendait vers l’horizon, ses rayons lumineux perdant en intensité. La nuit serait là dans quelques heures, les étoiles et la lune avec elle. Un jour de plus s’était écoulé. Encore un. Chaque journée me rapprochait de mon baptême d’apprenti, que je redoutais tant. Que je ne désirais pas. Tous les chatons rêvent de devenir novices, d’avoir pour mentor ces guerriers de légende, d’apprendre à les imiter, à les surpasser. Tous, sauf moi. J’aimerais rester jeune comme cela toute ma vie. Rester un chaton. Pas un chaton qui passe ses journées dans la pouponnière ou à écouter les histoires des anciens, ni un chaton qui se bagarre avec les autres au milieu du camp. Non. Un chaton libre. Un chaton vivant. Un chaton heureux. Un chaton comme moi.
J’étais sorti du camp en ce début de soirée. Le camp grouillait de chats qui rentraient de la chasse, de l’entrainement ou des patrouilles. Ce ne fut pas difficile de quitter le camp. Il m’avait suffi de me fondre dans la masse de félins et de sortir discrètement par l’entrée principale. Personne ne me vit. Tous étaient occupés à leurs tâches, leurs rapports, ou même à se restaurer. Mes pattes m’avaient guidé non loin du campement du Clan. Je voulais pouvoir y rentrer rapidement, dès que la nuit interromprait ma ballade et m’empêcherait d’avancer. Je débouchais dans la Clairière du Grand Chêne, même pas essoufflé, mais je ne désirais pas m’éloigner plus. Les alentours paraissaient déserts. Je n’avais entendu aucun bruit jusqu’alors. Et pourtant ! Mes yeux s’agrandirent de surprise lorsque je découvris un chat gris devant moi. D’après son odeur, c’était un guerrier du Clan. Je crus même reconnaître son visage. Je n’étais pas en danger. Sauf s’il décidait de me dénoncer, et là je risquais de finir en chair à corbeau. Contrarié, j’écoutais le mâle cendré s’exclamer d’une voix exaspérée : « Que fais-tu là ?! » J’observais la figure du guerrier. Il n’avait pas l’air content de me voir. Pas content du tout. Au moins, c’était réciproque. Je lui fis un petit sourire impertinent. « J’voulais m’promener un peu avant de dormir. » répondis-je d’une voix où perçait une teinte d’insolence et de provocation. Futile. Presque invisible. Je ne voulais pas être désagréable, mais croiser ce guerrier m’avait agacé. Je voulais être seul ce soir-là. Avant d’avoir un mentor qui aurait tout le temps ma responsabilité et qui me ferait perdre mon temps. J’essayais de prendre un ton plus sympathique, pour demander : « C’est quoi ton nom déjà ? Tu étais en train de chasser ? »  

Pas top, désolée. :v

രരരരരര

Merciii Fly, ça déchire. ♥️


Otherlove♥:
 


Dernière édition par Petit Mirage. le Dim 14 Juil - 10:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

avatar

Invité
MessageSujet: Re: Il est temps de rentrer [PV]   Ven 12 Juil - 9:08

Le chaton semble surpris, la présence du matou gris n’était pas désirée, on le voyait au regard de l’enfant. Mais lui aussi veux partir, l’ignorer et continuer son chemin. Partir loin d’ici  sans regarder par-dessus son épaules. Mais c’était impossible, et solidarité et fraternité guident les chats sauvages. Contraires à l’égoïsme, deux notions de trop pour l’ancien domestique.
Puis la malice vint se loger sur le visage du petit. Trait qu’Hymne retrouve rarement chez ces camarades guerriers, car bien souvent c’est l’inquiétude d’un futur incertain qui se lit sur leur museau.

«J’voulais m’promener un peu avant de dormir. »

Inconscience ou insolence ? Ils font souvent la paire et jamais ils ne sont bien loin éloignés l’un de l’autre. L’air du petit est empli de confiance. Son ton ne faiblit pas. Etre pris devant une bêtise ne l’émoi pas d’une patte. Ignorance ou fierté ?
Hymne du Vide ressent la désagréable sensation d’être de trop, alors que son seul interlocuteur est un jeune chaton. Mais peut-être n’est-ce  que le guerrier qui n’a aucune présence.

«C’est quoi ton nom déjà ? Tu étais en train de chasser ? »
 
Son nom ? Le chat cendré se raidit.
On ne l’avait plus appelé par son nom depuis des lunes. Seul ce sobriquet de clan dont il a été affublé le représente. Il est vu à travers une chose qu’il n’est pas, qui n’est que le rôle qu’il doit interpréter, sans jamais peut être finir la pièce.  Doit-il à nouveau chanter ce refrain qu’il haït ? Cette comptine dont l’image est censée le refléter ?
Le silence demeure depuis plusieurs secondes. Le guerrier est gêné de s’être perdu dans ses pensées si longtemps. Ainsi, il lâche machinalement :

« Je… Je suis Hymne du Vide. Je suis guerrier depuis plusieurs lunes déjà. Tu m’as peut être vu une fois.  »

Pourquoi un tel étrange discours ? Le narcissisme n’est pourtant pas l’acteur de ses paroles, seule la confusion joue de sa langue. Mais l’heure n’était pas aux songes. La place de ce chaton n’est pas au milieu d’une forêt au bord de la nuit aux nez des blaireaux et des renards. Sa mère devait s’inquiéter que son petit s’improvise une marche nocturne. Plus calme et centré que dernièrement, le matou cendré s’assit, la queue touffue enroulant ses pattes nacrées.

« Et je suppose que tu as l’approbation du chef pour te balader ainsi seul ?  »

Le ton était ferme. Il voulait qu’il reconnaisse sa faute, car l’enfant n’avait encore montré aucun signe de culpabilité ou de colère. Hymne se souvient que plus jeune, on lui chantait fréquemment que les erreurs sont les premiers pas de la maturité.  Mais le chat gris ne compte pas donner des leçons de vies au chaton, cela sera le rôle de son mentor.
Revenir en haut Aller en bas

ADMINE FUN ♢ and we danced all night to the best song ever

avatar

messages : 563
date d'inscription : 29/04/2013
age : 17
emploi : Administratrice & Chaton
double compte : Étoile Funèbre

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Il est temps de rentrer [PV]   Dim 14 Juil - 10:09

« Dis-le tout d’suite si j’te derange ! »
Hymne du Vide & Petit Mirage

Mes paroles parurent déstabiliser le guerrier gris, qui ne s’attendait sûrement pas à tant d’aplomb de ma part. Je me trouvais en faute, je le savais, tandis que le mâle, lui, avait totalement le droit d’être ici, à cette heure-là. Pourtant, on aurait dit que c’était moi qui le réprimandait, et pas l’inverse. Il paraissait tendu, mal à l’aise. Il ne répondit pas immédiatement, faisant durer le silence quelques secondes. Le guerrier cendré semblait perdu dans ses pensées, que mes questions lui avaient peut-être rappelées. Repensait-il à son enfance, lorsqu’il était encore un chaton comme moi ? Avant que je ne trouve de réponse à cette question, il répondit enfin, la voix hésitante : « Je… Je suis Hymne du Vide. Je suis guerrier depuis plusieurs lunes déjà. Tu m’as peut être vu une fois. »
Son nom me disait quelque chose, mais j’eus du mal à me souvenir où je l’avais déjà entendu. Je le dévisageais à nouveau, certain que ce n’était pas un chat comme les autres, qu’il était différent. C’était sûrement la raison de ses hésitations. Puis je me souvins, que c’était l’ancien chat domestique que le Clan avait accepté, alors qu’Étoile du Vent était encore chef. Je savais qu’Hymne du Vide avait quelques problèmes avec les autres guerriers, dus à ses origines. Généralement, les félins des Éclairs l’acceptaient bien et l’appréciaient, mais il y avait évidemment des exceptions. Je lui fis un petit sourire sympathique et encourageant, l’incitant à poursuivre. Le guerrier paraissait avoir retrouvé ses moyens. Il s’assit, plus décontracté, avant de demander, d’une voix dure : « Et je suppose que tu as l’approbation du chef pour te balader ainsi seul ? » Il voulait me faire culpabiliser. Me faire avouer que je ne devais pas être là. Hymne du Vide ne me connaissait pas, il ne savait pas que je n’étais pas du genre à céder facilement. A vrai dire, mentir ne me dérangeait pas du tout, j’y prenais même un malin plaisir. Je savais que le guerrier n’y croirait pas, mais je ne pouvais que lui raconter des bobards en ayant l’air le plus sûr de moi possible. On disait que les chats de Bipèdes étaient naïfs… Hymne du Vide n’avait pourtant pas une tête de domestique, j’aurais plutôt dit qu’il avait vécu toute sa vie dans la forêt. Ce n’était pas non plus le plus beau, le plus musclé ou celui qui avait le plus de cicatrices, mais c’était tout de même un félin de Clan. Je lui fis un nouveau sourire, assuré. Je voulais me donner l’air important.
« Bien sûr, Étoile Enchantée est au courant. Elle m’aime beaucoup, tu sais. Elle me laisse beaucoup plus de liberté qu’aux autres chatons. Et puis, je serais bientôt apprenti, et là je pourrais sortir du camp quand je veux et où je veux sans que tu m’embêtes. » dis-je d’un ton sympathique et naturel, pour plaisanter. Je ne foutais pas de lui, je n’aurais pas osé. Mais j’avais cette désinvolture, ce caractère blagueur. J’ignorais si le guerrier prendrait bien mon humour spécial et pas très drôle, mais en tout cas, s’il devait m’apprécier, ce ne serait pas sans ce trait de personnalité. Hymne du Vide n’avait pas vraiment l’air d’aimer plaisanter, alors je décidais de rapidement changer de sujet avant qu’il ne me réprimande à nouveau sur ma balade nocturne. Je demandais d’une voix intéressée : « C’est toi l’ancien chat de Bipèdes ? C’était comment, là-bas ? »


രരരരരര

Merciii Fly, ça déchire. ♥️


Otherlove♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

ADMINE FUN ♢ and we danced all night to the best song ever

avatar

messages : 563
date d'inscription : 29/04/2013
age : 17
emploi : Administratrice & Chaton
double compte : Étoile Funèbre

Votre Chat
Relations du chat:
Description du chat:
MessageSujet: Re: Il est temps de rentrer [PV]   Ven 1 Nov - 14:11

RP ARCHIVÉ
(POUR SUPPRESSION DU PERSONNAGE HYMNE DU VIDE (inactivité))

രരരരരര

Merciii Fly, ça déchire. ♥️


Otherlove♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Il est temps de rentrer [PV]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Il est temps de rentrer [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps
» Arrêter le temps...
» Jean-Bertrand Aristide doit rentrer chez lui !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NEW START ര :: Hors-Jeu :: Corbeille-